dimanche 29 septembre 2013

Le Parlement européen au secours des langues minoritaires

Le 11 septembre 2013, le Parlement européen a adopté à une écrasante majorité le rapport A7-0239/2013 de l'eurodéputé François Alfonsi sur la protection des langues minoritaires par 645 voix POUR, 29 abstentions et 26 CONTRE.

Ce rapport concernait les langues européennes menacées de disparition et relatait également la diversité linguistique au sein de l'Union Européenne.
Il interpelle les Etats membres, dont la France, qui refusent la ratification de la Charte européenne des langues régionales et minoritaires, à relancer une politique européenne en faveur des langues menacées, qui font partie du patrimoine linguistique de l'Europe.
Le soutien des programmes de sauvegarde de ces langues est aussi appuyé dans ce rapport voté au Parlement européen.

Sur les 26 votes CONTRE, la moitié étaient des eurodéputés français
Sur les 29 abstentionnistes, 12 votes correspondaient à des eurodéputés français

Tous les eurodéputés socialistes ont voté POUR et je m'en félicite, rappelant par là-même à François Hollande sa promesse de campagne n°56/60 qui était la ratification de la Charte européenne des langues minoritaires, promesse qu'il a déjà dit ne pas respecter, se réfugiant derrière un avis du Conseil d'Etat.

NON, la République n'est pas menacée par les langues de France.
Un effort doit être fait pour favoriser les classes bilingues afin de favoriser leur développement. La difficulté de recrutement de professeurs de langue régionale freine toujours leur développement alors que la demande existe.

Consultez le rapport ici
Consultez le texte adopté (Site Parlement européen)



Lire ici mon précédent article de Juin 2013 sur le sujet

Aucun commentaire:

Publier un commentaire